Jacques Perry avec le peintre Vlaminck

Premiers succès

Il envoie son manuscrit à René Julliard qui met tout de suite au travail plusieurs dactylos pour pouvoir présenter son livre à la rentrée littéraire. Il reçoit le prix Théophraste-Renaudot pour L'Amour de rien (René Julliard).

Avec l'argent du prix il plante six hectares de lavande en Dordogne, et il achète un alambic.

1952

Il rentre à Paris, ruiné par la lavande et les impôts.

Il divorce.

Il se remarie avec Jane Chabert, jeune journaliste qui l'avait interviewé.

1954

Seconde métier, la publicité. Il réalise de nombreuses émissions sur Proust à la radio.

Il écrit un texte pour Vlaminck avec qui il lie amitié.

1956-1961

Il réalise des enregistrements, notamment avec Jean Cocteau, pour Autobiographie Sonore, société fondée avec Jean-Pierre Mouchard.

Il dirige une collection de disques microsillon, L'Art de vivre. Elle est éditée par la marque Les voix du siècle. Dans le cadre de celle-ci, il enregistre des disques avec André Maurois, Marcel Pagnol, Pierre Brasseur, Pierre Fresnay, Henri Mondor, Georges Duhamel, Simone de Beauvoir, François Mauriac, Jean Cocteau.

1958

L'Equation, sa pièce pantomime mis en scène et joué par Pierre Fresnay au théâtre de la Michodière.

1963

© Association Les Amis de Jacques Perry