Jacques Perry a eu plusieurs éditeurs en 75 ans de carrière, tels par exemple que Julliard, Robert Laffont, Albin Michel, Jean-Claude Lattès, pour ne citer que les plus importants. Les livres parus chez ces éditeurs sont pour la plupart épuisés. On peut néanmoins les retrouver d'occasion sur des sites internet.

 

Ses derniers livres ont été publiés, et certains anciens réédités par les

ÉDITIONS  LE  BATEAU  IVRE

2, rue des Cormorans, 22700 Louannec

06 79 71 90 09

www.editions-lebateauivre.com

Voici les titres disponibles chez cet éditeur:

Vie d'un païen (réédition)

La Beauté à genoux (Vie d'un païen, tome 2, réédition)

La Peau dure (Vie d'un païen, tome 3, réédition)

Yo Picasso (réédition)

L'Enchêné (2015)

(2016)

Bel et moi (2017, op.posth.)

Jacques Perry à la librairie L'Arbre à lettres de Paris en avril 2014, en signature de ses livres édités par Le Bateau ivre
Jacques Perry avec son éditeur Jean-Pierre Daliès, dans le bureau de la maison d'Iverny

"J'ai découvert les livres de Jacques Perry dans les années soixante-dix avec Le Trouble-source (75), Le Ravenala ou l'arbre du voyageur (76), Les Fruits de la passion (77), L'Île d'un autre (79), Folie suisse (83),  plus tard Alcool vert (89), Les Sables roses d'Essaouira (90), Les Tâches du léopard (92), Le Gouverneur des ruines (2002).

Tout de suite il est devenu un de mes auteurs favoris, au côté d'un Maurice Pons, par exemple, tant la lecture de ses textes m'était jubilatoire. J'y trouvais ce que je recherche toujours obscurément : des livres qui ne ressemblent à rien de ce que je connais ; des livres aussi qui s'imposent par la maîtrise du style : quand on a le sentiment que chaque mot est à sa place, indispensable, qu'il n'y en a aucun de manquant ou bien de superflu, lorsque la phrase s'écoule comme une source vive.

Perry était avant tout un fabuleux raconteur d'histoire, ainsi qu'un formidable créateur de personnages, dont il fouillait l'intimité au point de nous permettre de nous y incarner le temps trop court d'un roman. Et puis c'était un païen, doté d'un pantagruélique appétit de la vie, amoureux tant du corps des femmes que des beautés multiples de la nature, une sorte de panthéiste malicieux, dont la sensualité discrète mais profonde et omniprésente colorait les textes à la manière d'un peintre aux touches à la fois délicates et viriles.

Lorsque m'a pris la folle idée de fonder une petite maison d'édition, alors que je n'avais encore publié que deux livres du domaine public, j'ai eu le culot de le contacter et il m'a fait l'immense honneur non seulement de me confier la réédition de deux de ses œuvres majeures « Vie d'un païen » et « Yo Picasso », puis de deux textes inédits « L'Enchêné » et « Nô », mais aussi de me permettre de faire sa connaissance, en me recevant, avec sa délicieuse épouse Katalin, toute une journée dans leur jolie demeure d'Iverny, pleine de toiles de ses amis peintres, de livres et de souvenirs. J'y ai passé à ses côtés une journée passionnante et inoubliable, au cours de laquelle j'ai tout de suite été conquis tant par sa gentillesse, son charme et sa malice que par l'étendue de sa culture, sa profondeur et son énergie créatrice. Bien sûr, je l'ai revu lors de sa dernière dédicace, mais je garderai toujours le regret de n'avoir pu venir à nouveau lui rendre visite, comme il m'y invitait. Mais il reste ses livres...

Enraciné dans le sol, la tête pleine d'histoires, tel m'apparaît Jacques Perry. Il circule désormais dans la sève du chêne, d'où il nous observe, goguenard."

(Texte prononcé par son éditeur Jean-Pierre Daliès aux obsèques de Jacques Perry le 29 avril 2016)

ÉDITIONS LE BATEAU IVRE

2 rue des Cormorans, 22700 Louannec

Mail : contact@lebateauivre.fr

Site : https://www.editions-lebateauivre.com

Littérature française moderne et contemporaine

Embarquer sur Le bateau ivre, c’est à coup sûr, d’une allure hésitante et sinueuse, tenter de rejoindre l’horizon, pour voir ce qu’il y a derrière cette ligne qu’on dit imaginaire. Sans doute parce qu’elle se dérobe au voyageur et s’enfuit aussitôt qu’il s’approche. On ne sait jamais vraiment là où elle est. Parfois même il arrive qu’elle se laisse surprendre, au point qu’on la franchisse, sans même s’en rendre compte.

Fondées à l'automne 2013, les Éditions Le Bateau Ivre se sont d'emblée consacrées à la littérature française moderne (de 1900 à nos jours), avec pour principal objectif de :

- faire découvrir des textes peu connus, ou devenus indisponibles, d'auteurs connus (comme Anatole France, Pierre Louÿs, Alexandre Vialatte),

- faire redécouvrir de très grands auteurs injustement oubliés (comme Jacques Audiberti, Jacques Perry, Jacques Sternberg),

- faire découvrir des auteurs disparus (Nonce Casanova, Maryse Choisy, Dorothée Blanck),

- faire découvrir de nouveaux auteurs contemporains.

En 5 ans, 40 titres ont été publiés, dont 29 inédits :

- 20 sous la plume de 10 auteurs contemporains (Françoise Limiñana, Françoise Soldani, Cécile Delalandre, Élisabeth Loussaut, Thierry Paillard, Mathieu Pommier, Yannick Kujawa, Yves Charnet, Gilbert Pinna, Hans Limon),

- 1 essai inédit de Jacques Audiberti,

- 3 nouveaux romans inédits de Jacques Perry,

- 1 recueil de chroniques inédites d’Alexandre Vialatte,

- 2 textes inédits de Maryse Choisy et Dorothée Blanck,

- 1 recueil de contibutions à la mémoire de Serge Doubrovsky,

- 1 anthologie de poésie féminine contemporaine regroupant 7 auteures peu connues.

Parmi les 11 rééditions :

- deux des plus importants ouvrages de Jacques Perry : les 3 tomes de Vie d'un Païen (prix des libraires), redécouverts par la presse, et Yo Picasso, imposante autobiographie fictive du peintre, remarquablement vivante et fort documentée (seul exemple en littérature d'une biographie écrite à la première personne),

- 2 livres peu connus de Jacques Sternberg : Vivre en survivant et Futur sans avenir.

Françoise Limiñana a obtenu le prix de la SFAP en 2016 pour son livre Jusqu’à devenir...

Les éditions Le Bateau Ivre ont été sélectionnées 3 fois pour le prix Hors Concours avec les livres de Cécile Delalandre, Tess et Raoul et Seule si là et celui de Yannick Kujawa Elle dit.

Logo300.png

© Association Les Amis de Jacques Perry